Le M.U.R. de Bordeaux avec Kashink

21/12/2014


Ce fut un vain espoir que de d'imaginer que cette fois-ci je pourrais me libérer pour aller à l'inauguration de la performance de Kashink pour le M.U.R de Bordeaux.
Je me suis donc levé aux aurores ce samedi pour aller voir l’œuvre de cette artiste française basée à Paris.

Elle a déjà posé sa griffe sur nombres de murs parisiens dont ceux de la rue Denoyez où je me souviens avoir vu une de ses peintures mais également sur ceux de San Francisco, Bristol, New York ou Miami pour le festival Art Basel.

 Artiste engagée, chacune de ses peintures est aussi un moyen de faire passer un message, sur l’égalité des droits hommes-femmes, sur la religion ou de défendre une conviction dont celle du mariage pour tous avec notamment son projet 50 Cakes of Gay  dont le but était au départ de colorer le débat en peignant des gâteaux multicolores, tel un signe de ralliement artistique.


Samedi matin donc, en arrivant Place Jean & Jean Paul Avisseau, je me suis retrouvée face à 5 têtes de catcheurs ….un coup d’œil d’un côté, un coup d’œil de l’autre, ils semblaient fin prêts pour la bataille.

Réalisé avec le concours des enfants de l’école Stendhal, qui ont peint Vendredi le bas de la fresque avec une multitude de visages, il se dégage de l’ensemble un beau sentiment de fraternité.
Grands, petits, quel que soit la couleur de peau, tous ensemble…

Découvrir, au petit matin, ce nouveau M.U.R colonisé par ces portraits hauts en couleurs et aux yeux multiples fut très vivifiant et une bonne façon de démarrer le weekend.

Un mini exposition rien que pour moi et qui, en quelque sorte, donne le ‘la’ et le rythme de ces 2 jours de repos.

D’autant que Kashink a continué à semer sur le sol bordelais durant tout le week-end en déposant tout le long des rues Bouquiere et de la Rousselle ses portraits, en version mini, avec pour chacun un message approprié au lieu … mais aussi en plein coeur du quartier Saint Michel, où elle a œuvré en compagnie d’Alber au bout de la rue des Menuts








Pour s'informer des prochaines performances : page Facebook  du M.U.R. de Bordeaux 

Pour suivre le travail de Kashink : son site et celui de 50 Cakes of Gay 

12 commentaires:

  1. J'adore et je ne connaissais pas les 50 cakes of Gay c est top

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    j'aime beaucoup son travail de la couleur,
    bonnes fêtes

    RépondreSupprimer
  3. C'est beau et agréable d'avoir des peintures dans les lieux publics.

    RépondreSupprimer
  4. Quelle belle idée offerte à tous et à la créativité des enfants !
    Biz

    RépondreSupprimer
  5. C'est très coloré et joyeux, j'aime beaucoup !

    RépondreSupprimer
  6. Je comprends que tu te sois levée de bonne heure ! ça valait le coup !

    RépondreSupprimer
  7. J'irai voir ça rue des Menuts !!
    Bises et bonnes fêtes

    RépondreSupprimer
  8. C'est marrant comme c'est à la fois très féminin et très fort, très artistique, un peu coup de poing, mais je ressens quand même un esprit féminin derrière ! J'aime :)

    RépondreSupprimer