Le trou noir

09/05/2012



Hier soir, je me suis endormie en lisant un article sur les trous noirs, 
Et ce matin , en me réveillant, j'en ai tiré mon interprétation,  tout à fait personnelle et particulière…


Dès les premières lueurs de l'aube …

Je sombre…


Trou noir.
J’ai cinq ans ,  je me promène avec ma mère dans les petites ruelles étroites du vieux Bordeaux.
Je sens les odeurs de cuisines des restaurants.
Il fait beau.
Nous nous arrêtons dans notre boulangerie favorite, elle m'achète comme d'habitude une petite tarte au citron.
Mon père, juste derrière nous rejoint.
Insouciante, joyeuse, je sautille et les devance sur la place Saint Pierre.
Je me mets à courir pour sauter au dessus de la chaîne...


Trou noir.

Dans mon lit, cachée et enfouie sous ma couette.
J’ai cinq ans et je me promène avec mes parents.
J'ai les genoux en sang, je suis tombée sur les pavés.
Je me réveille.

J'ai 23 ans, toute la vie devant moi , des tonnes d'illusions, des rêves et des fantasmes en tête.

Et une seule envie, croquer le monde.
Un premier emploi, mes premiers salaires, un petit ami,  un studio… toujours aussi insouciante et joyeuse.

Trou noir.

J'émerge
J'ai 40 ans et des poussières , 
Toujours autant d'illusion et rêves en tête, plus les mêmes, des rêves de voyages , des rêves de maman, des rêves de femme.
L'insouciance en moins , les contraintes en plus.

Tout va bien.

19 commentaires:

  1. Très joli texte. Les joies et les malheurs de la vie, la fuite du temps, le bonheur à savourer...et des rêves toujours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant qu'il y a toujours des rêves , tout va bien !

      Supprimer
  2. Je crois que l'on sera nombreux à se retrouver dans tes flash back... Belle journée Isa

    RépondreSupprimer
  3. Très jolie interprétation. :)

    RépondreSupprimer
  4. Bel article qui doit toutes nous interpeler ...l'important, quel que soit l'âge, est qu'il y ait encore des rêves !! Bises

    RépondreSupprimer
  5. j'ai du avoir un trou noir moi aussi parce que je n'ai pas vu passer ces 20 dernières années.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois bien que nous avons tous ce problème !

      Supprimer
  6. marrante ton interprétation du trou noir qui pour moi ne représente pas du tout la même chose ... toi c'est plutôt des rêves, la vie qui continue alors que moi, c'est plutôt les cauchemars et la vie qui s'arrête ! comme quoi, on a toutes et tous des idées très personnelles selon les mots ... jolie texte ;)
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ..disons que chaque trou noir est fonction de l'humeur !

      Supprimer
  7. Pas facile de garder son insouciante plus le temps passe, mais c'est super d'avoir toujours des rêves, c'est ce qui nous fait rester jeunes. Bises

    RépondreSupprimer
  8. j'aime beaucoup cet exercice d'écriture
    Bravo Isa
    Bisous

    RépondreSupprimer
  9. j adore cette vision du trou noir c est tres jolie et poétique à a fois je vais avoir 30 ans Lundi j'ai l'impression d en avoir toujjours 20 et je me rends compte que le temps passe même si comme on dit 'j ai toute la vie devant moi" je ne crois pas en cette théorie, pour moi la vie c est maintenant a cheque secondes qui passe et si demain je suis toujours la vie continueras ainsi ;) des bisous ma belle ♥

    RépondreSupprimer
  10. très belle réussite ce texte !

    RépondreSupprimer
  11. Quel beau billet... Le temps passe (hélas !) bien trop vite. J'ai parfois la sensation qu'il m'échappe !

    RépondreSupprimer
  12. Beau texte ! Les trous noirs... l'enfance, le temps qui passe et malgré tout l'enfance est toujours là, première référence...

    RépondreSupprimer
  13. C'est si joliment écrit, bang touchée en plein cœur...
    Une bise lors d'un passage éclair...

    RépondreSupprimer