Le blues du Dimanche soir

03/02/2013


Chaque dimanche soir, c’est la même chose : j’ai beau avoir passé un bon week-end, ou pas, j’ai beau être reposée, ou pas, j’ai beau être de bon poil, ou pas : le blues du dimanche soir s’empare de moi.
Je traîne comme une âme en peine à partir de la fin de l’après-midi, au fil des heures qui s’égrainent à une vitesse vertigineuse, en réalisant qu’il s’agit encore une fois d’un week-end qui est passé trop vite …


Un week-end ou j’aurais fait la moitié de ce que j’aurais prévu ,
Exit le tri des affaires à donner  ou à vendre ,
Exit le petit footing ,
Exit la planification des billets pour le reste de la semaine …
Exit le roman que j’avais prévu de terminer ,
Exit la lecture des Courrier International des dernières semaines qui m’attendent sagement sur la table de nuit ..
Chaque début de week-end, je me dis que ce serait bien de le finir plus intelligente mais non …


Ce week-end, nous aurons juste réussi à sauver les sacro saintes crêpes de la chandeleur, englouties en une petite après midi, et un guacamole de la mort que ma fille a dévoré en une petite ½ heure et évidemment le traditionnel marché du Dimanche ...
Et puis évidemment, il y a eu la petite virée traditionnel au marché des Chartrons et il y aura la longue balade à vélo dans le centre ville pour profiter de la journée sans voiture.
Mais bon,ce soir, je serais quand même loin d'avoir diminuer de façon significative ma liste des A faire...

Alors ?
Chaque dimanche soir,  je nous  fais un plateau repas avec ce que je déniche dans le frigo, souvent vide à ce moment là de la semaine,
Une fois le reste de la famille au lit, je comate devant la télé tout en mettant le blog à jour.
In fine, je passe une soirée plutôt bonne dans la catégorie cocooning de flemmasse de haut vol, et je finis par traîner les pieds jusqu’à mon lit, tard, bien trop tard, histoire de prolonger autant que possible ce week-end qui décidemment, a passé bien trop vite.
Et vous, vous êtes aussi victimes du blues du dimanche soir ?
Si ça n’est pas le cas, je suis preneuse de votre antidote pour que je puisse au moins cette fois, sauver ma soirée !

Crédit Photo : Chef Nini 

38 commentaires:

  1. •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •
    Coucou Isa :o)!

    hum ! les crêpes ! hum ! le guacamole ! le marché ! la longue balade à vélo et ce soir une soirée cocooning ... c'est pas mal du tout tout ça ! :o)

    De mon côté le dimanche soir c'est souvent "plateau/repas" comme toi :o)

    BISOUS BISOUS BISOUS !!!!
    •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •✰ •

    RépondreSupprimer
  2. Idem on se dit tout le temps que c'est passé trop vite, mais c'est aussi pour ça qu'on les apprécie ! ;)

    RépondreSupprimer
  3. Personnellement, je suis moins victime du blues du dimanche soir depuis que mon job me plait "plus". Après c'est vrai que certains dimanches sont plus difficiles que d'autres. Mais ce qui est bizarre c'est que lorsque j'étais ado je détestais par dessus tout le dimanche (famille, rien à la télé, faire les devoirs bref la misère) Maintenant, j'aime bien ça me permet de cuisiner de faire des articles sur le blogs de prendre soin de moi et de me promener :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que cela y fait pour beaucoup !

      Supprimer
  4. Ici aussi le dimanche soir c'est plateau télé afin d'adoucir la fin du week-end ...
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  5. ça m'a passé, il y a longtemps comme c'est venu....

    RépondreSupprimer
  6. PAs de blues du dimanche soir.
    Il y a les WE remplis et les WE pantouflards !
    Il faut savoir prendre son temps et pas forcément chercher à combler ce temps !
    (Je mets un lien, il faut juste regarder la dernière photo avec la citation que j'apprécie :http://blogoth67.wordpress.com/2011/01/18/un-petit-tour-a-metz/)

    RépondreSupprimer
  7. Chez nous le plateau repas du dimanche soir s'appelle "opération survie" parce qu'on ne trouve pas toujours grand chose dans le frigo. Pas de méthode miracle contre le blues du dimanche soir de mon côté j'ai bien peur!

    RépondreSupprimer
  8. Je comprends parfaitement ce que tu décris et généralement ma nuit du dimanche à lundi est très agitée ! Je rêve du jour où j'arriverai à être sereine le dimanche soir...

    RépondreSupprimer
  9. Je te comprends, je ressens la même chose. Mon blues commence même parfois dès le dimanche après midi.. Bonne fin de week end

    RépondreSupprimer
  10. Je crois que ce que tu ressens est propre à nombre d'entre nous...

    RépondreSupprimer
  11. Oui le dimanche soir c'est toujours un peu morose, mais bon on s'y habitue :)

    RépondreSupprimer
  12. Moi c'est pareil, j'ai beau faire des cookies, ça finit toujours en Sunday blues! Bisous , bon dimanche quand même!

    RépondreSupprimer
  13. Moi aussi j'ai souvent le blues le dimanche soir surtout quand je n'ai pas fini mes devoirs pour le lendemain !!!!
    Bisous

    Valentine

    http://inthestreetofmode.wordpress.com/

    RépondreSupprimer
  14. Moi c'est plutôt une grosse flemme en pensant au lundi et du rythme infernal de la semaine !!

    RépondreSupprimer
  15. Ma solution du dimanche soir : un ciné ou un bon film dans le canapé avec un truc à manger qui me fait réellement plaisir !

    RépondreSupprimer
  16. coucou Isa,
    Comme toi ... Le vendredi soir je me dis "ah enfin le WE, j'ai plein de trucs à faire" et puis le samedi passe, je me dis "ce sera pour emain" et le dimanche, il fait beau, bain, soins, balade sur le net, articles pour le blog coupés par la machine qui tourne et les reste ??? ben ça attendra ... mais je n'ai pas le blues du dimanche soir car je suis contente de ce que je vais entreprendre la semaine prochaine !!!
    bonne balade avec tout plein de soleil (pour l'instant) !
    bise

    RépondreSupprimer
  17. Moi aussi, je subis le blues du dimanche soir. Du coup, c'est un moment de la semaine qui est réglé comme du papier à musique. Pas d'imprévu, pas de changement, pas d'improvisation. Bonne fin de dimanche.

    RépondreSupprimer
  18. C'est pareil pour moi j'essaie de me mettre un programme à la TV divertissant car j'ai le blues que le we se termine. Il faut retourner au boulot :( et puis le lundi matin il me faut un treuil pour me lever. Non vraiment je n'aime pas le dimanche soir alors que j'ai passé un bon week end. Bises et nous allons former un club des dimanche soir :)

    RépondreSupprimer
  19. Ce matin, avant de rédiger mon billet, je parcourais ma 'Bande d'arrêt d'urgence' et je me disais qu'il fallait que j'aille à la découverte d'autres blogs cette année. Tu es passée au MagaZin et bien voilà mon objectif est atteint...
    Cette 'parenthèse enchantée' m'évitera le blues du dimanche soir!
    J'ai un peu le blues aussi le dimanche soir mais comme je vois toujours la vie en rose, le blues se tranforme en Jazz du lundi matin!
    Biz

    RépondreSupprimer
  20. Désolée, pas de recette miracle pour moi, le blues du dimanche soir, je connais également. Bises

    RépondreSupprimer
  21. Le Blues du dimanche soir, quand j'étais gamine, ça commençait dès le dimanche après-mid... Curieusement, ça va mieux maintenant ! De toute façon, les week-ends me font flipper : imagine que rien ne recommence le lundi !!

    RépondreSupprimer
  22. Pas de blues le dimanche soir pour moi. Je profite des quelques heures restantes pour me reposer et passer du temps calmement avant le début de la nouvelle semaine. Il ne faut pas penser au blues, il faut voir qu'il reste quelques heures ;)

    RépondreSupprimer
  23. Dis donc, tu es en train de décrire mes week-end un peu :) les to do list dont je ne barre pas un item, la sensation que tout passe trop vite tout en flemmardant... Et tous les dimanche soir je me promet de mieux planifier mon prochain week-end...

    RépondreSupprimer
  24. ça dépend des we pour le blues du dimanche : quand la semaine de travail s'est bien terminée je suis d'attaque mais si je sais qu'il m'attend des m... j'ai du mal ! je me motive à fond. bisous et bonne...semaine.

    RépondreSupprimer
  25. Non, je n'ai pas le blues du dimanche soir depuis quelques années maintenant, car je travaille en freelance et les jours sont devenus pour moi interchangeables, comme mon horaire est flexible et que je travaille à mon rythme. À présent que je me suis habituée à ce mode de vie, je ne pourrais plus retourner en arrière, mais je t'avoue que malgré tout, je n'aime pas trop le dimanche, en souvenir du passé.

    RépondreSupprimer
  26. Pas vraiment mais à chaque fois le week-end passe si vite...

    RépondreSupprimer
  27. Non je n'ai pas trop le blues du dimanche soir heureusement, mais je comprends cela ... tu as raison de te faire un petit plateau réconfortant, ça fait du bien !

    RépondreSupprimer
  28. Je n'ai pas le blues même s'il y a des fin de week-end meilleures que d'autres. Par contre, tout comme toi c'est plateau télé et films ou série TV.
    Bonne soirée quand même Isa :) Bisous

    RépondreSupprimer
  29. Malheureusement je n'ai aucun remède pour toi... Le blues du dimanche s'empare toujours de moi dès le réveil !!

    RépondreSupprimer
  30. Le blues du dimanche soir, je le déteste ! Alors j'utilise toujours toutes les stratégies pour le faire fuir.
    Mais ce soir, pour une fois, je reste encore sur mon petit nuage rose du WE. Remarque, le tien a eu l'air d'avoir été très sympa aussi ! Des bises !

    RépondreSupprimer
  31. oups, je t'avais écrit un commentaire ce mâtin mais pour je ne sais quelle raison, il n'est pas apparu !.. Bref,j'espère que tu n'es pas trop envahie par le blues du dimanche soir !! Bizz & bonne soirée !

    RépondreSupprimer
  32. Bon je crois qu'on est toutes pareil ! malheureusement moi aussi j'ai souvent le blue du dimanche soir...:(

    RépondreSupprimer
  33. Je me reconnais aussi, ou du moins "reconnaissais" parce que depuis quelques mois j'ai adopté une autre tactique et aussi attitude alors ça va beaucoup mieux :-)

    D'abord, je réduis ma liste de choses à faire => je le rends RÉALISTE ;-)

    Ensuite, je DÉMARRE ma journée par ce qui est prioritaire POUR MOI (ce qui avant arrivait à 21h du soir et que j'étais "Pfff, c'est chaque x pareil, PFF" lol)Donc (c'est le cas maintenant) arrivé 21h, je n'ai p-ê pas "tout" fait (c'était à prévoir donc j'en fais pas une salade)mais au moins, j'ai fait des choses que je VOULAIS faire :-)

    Je me suis mis comme limite 21h, histoire de profiter encore de ma soirée et ne plus finir à 01h00 au lit (parce que j'aurais stoppé trop tard)

    Et enfin, je démarre mon lundi de nouveau par un truc essentiel pour moi (au lieu d'ouvrir mes mails ou de stresser parce que je serai jms prête à temps lol) (Alors oui ça veut dire se lever un rien + tôt, lol, mais vu que je vais du coup au lit + tôt...)

    Ah oui j'oubliais l'attitude: je suis sereine: si c'est pas fait, ben le monde s'arrêtera pas de tourner, point barre! ;-)

    Voilà, mes petites astuces ;-)

    Allez, profite encore bien de ton dimanche!!! :)

    Ps: dans l'article que tu as lu chez moi, tout au début si tu cliques sur "partie 2" en bleu = trucs pour gagner du temps ;-)

    RépondreSupprimer
  34. Pour mon cas, très fatiguée mais heureuse : retrouvailles avec les amis de facs et crêpes.

    RépondreSupprimer
  35. Hier soir, je me suis couchée pas trop tard pour lire quelques pages... Heureuse de retrouver la douceur de mon lit!!!!

    RépondreSupprimer
  36. Moi c'est juste la flemme des dimanche et que je me dis que le dimanche je ne fais rien ! Je flemmarde et des fois je voudrais m'avancer pour un tas de choses mais je ne le fais pas ! Je reste au chaud surtout ces temps ci !!!

    RépondreSupprimer
  37. J'ai assez rarement le blues mais hier il s'est infiltré insidieusement au moment de rentrer chez moi, de quitter mon copain donc. Pourtant j'adore ces precieuses heures de liberté entre lecture, manucure et un peu de ménage parfois car il le faut bien .. Mais hier, non, j'avais pas envie de voir finir le week end.

    RépondreSupprimer