Electronic City aka Bangalore

03/06/2013

Electronic City aka Bangalore
Electronic City aka Bangalore

En fin de matinée , après presque 5h de voyage en train dans un wagon climatisé , je débarque à Bangalore pour me retrouver engloutie dans la marée humaine qui arpente la gare. 

Après être restée coincée 5mn à un carrefour avant de pouvoir traverser, après avoir enjambé des excréments humains et divers , après avoir repoussé l'assaut de 120 chauffeurs de rickshaw, j'atteins mon hôtel avec une seule envie , retrouver la clim ...

Bangalore est une ville en travaux. 
Ils sont en train de construire un métro, ce qui n'est pas du luxe. La ville s'étend sur pas moins de 741 km2, et la circulation s'avère vraiment problématique. C'est aussi un signe de modernisation de l'Inde, dans une ville qui se veut à la pointe de la technologie.

En effet , Electronic City comme l'appelent les indiens est la capitale technologique de l'Inde.
Une fois rassasiée d'air frais et de calme , je décide d'aller visiter la ville en commençant par Cubbon Park .

Forêts de bambous, familles en pique-nique, enfants qui jouent au cricket, c'est l'endroit idéal pour ralentir son rythme cardiaque après la frénésie de la rue. En plongeant au coeur du parc, on peut même faire une expérience à la fois étrange et apaisante : les klaxons de la ville ne nous remplissent plus les oreilles !

J'enchaîne ensuite sur le palais de la ville , inspiré du Château de Windsor , il a été construit dans le style Tudor pour en roi wodeyar en 1887. Le site est rempli de touristes indiens , ce sont les vacances d'été et la classe moyenne en profite pour aller visiter le pays.
J'essaye de faire quelques photos sans la foule , difficile , très difficile ...
Retour à l'hôtel et à la clim , j'en manque tellement durant la semaine que je fais le plein durant ce week-end !

Sur le chemin , je m'arrête prendre un chaï brûlant et quelques samossas de légumes dans une gargote de rue , histoire de me souvenir que l'Inde , c'est aussi doux et sucré , parfois ...

Electronic City aka Bangalore

Electronic City aka Bangalore

Electronic City aka Bangalore

Electronic City aka Bangalore

Electronic City aka Bangalore

Electronic City aka Bangalore

12 commentaires:

  1. La monture à bonbonnes de gaz me fait penser à ici à Madagascar où on croise chaque jour une charette ou un pousse pousse chargé à ras-bord de meubles, d'objets volumineux en tous genres et dont j'ai tout le temps peur qu'ils balancent sur les voitures qui les dépassent :-)

    RépondreSupprimer
  2. Tu évoques si bien les contrastes de l'Inde. Elestronic city a elle aussi ses énormes noeuds de fils électriques dans la rue ! Quand à la circulation : les étranges véhicules et les klaxons, je crois que ce ne sera pas réglé dans l'immédiat ! Jolies tes photos ! passe une bonne semaine Bises

    RépondreSupprimer
  3. La clim c'est la Graal quand on est dans un pays chaud ! Tes photos sont toujours aussi belles ! Bonne semaine, bisous!

    RépondreSupprimer
  4. Quelle immense ville que Bangalore ! Je ne savais pas qu'elle était l'objet de tant de transformations.
    (magnifiques photos, comme toujours....)

    RépondreSupprimer
  5. J'étais à Rome ce week-end et je trouvais déjà qu'il y avait un monde fou qui me donnait le tourni. Je n'ose pas imaginer ce que c'est en Inde. Et à côté de tout ce tourbillon et ce tintamarre, quel monde de paradoxe ce doit être. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  6. Tu me donnes le tourbillon à te lire. Bon repos et bonne fin de journée.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis sous le charme de tes reportages...
    Merci ISa
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
  8. merci pour ces photos, merci, merci!!!

    RépondreSupprimer
  9. je te suis, j'aime toujours autant reprendre le chemin derrière toi et découvrir une autre Inde avec toi :) Ce qui m'épate, c'est la profusion de fleurs, tu nous en montre souvent, je n’imaginais pas l' Inde autant parée de fleurs !

    RépondreSupprimer